• Deborah Seban

Les hommes au coeur de notre Humanité

On parle de la violence faite aux femmes et nombre d’associations et de femmes y sont engagées. Comme Djeffa Tisserand qui a été une aide concrète pour elles avec ses connaissances juridiques et sa poigne de fer, et qui les soutient encore aujourd’hui.

Dans ma vie de femme, j’ai vécu des violences psychologiques, de ces violences qui ne montrent pas de traces si ce n’est dans le coeur et l’esprit et nous ravage des années durant. Des violences faites à mon image, à mon intimité de femme. Le clou en fût pour moi un bleu grand comme ma cuisse, après avoir été bousculée contre un radiateur, par un homme en perte d’arguments, en perte de contrôle, sur moi. Et j’en suis sortie. Et j’ai sauvé ma peau et mon coeur en lambeaux. Un jour alors que je déposais plainte au commissariat, une femme policière m’a conseillé le livre de Marie-France Hirigoyen, « femmes sous emprises » ... ce livre je le propose aussi en lecture aux femmes qui viennent me voir pour se sortir de relations « toxiques » comme on dit. Ce livre m’a fait réaliser notamment que j’avais glissé facilement dans cette relation car, merci grand mère, l’emprise était un des schémas relationnels avec lesquels j’avais été éduquée, dès enfant.

Alors, aujourd’hui, j’ai bien conscience et expérience que les propos que je vais dérouler n’ont PAS la portée ni la douleur et les ravages de « la violence faite aux femmes » dont on parle et dont nombre de femmes la subisse.

Pour autant, j’aimerais parler de la violence qu’on fait aux hommes. Aux hommes et nous le verrons par conséquence aux “femmes du nouveau monde”. Et puis aussi aux femmes que nous sommes encore parfois, ayant voulu à tout prix nous payer les attributs des hommes, blessés.

Oui, aujourd’hui je veux nous parler de ces violences faites au hommes, invisibles, insidieuses, admises de tous ou presque et pourtant exprimées, rabâchées, transmises, lancinantes, castrantes et induites par : l’interdiction d’exprimer, de vivre leur émotions, leurs peurs, leur tristesse, leur sensibilité, leur Sensitivité. Vulnérabilité, no way.

Alors on en a fait des supers héros, des sauveurs, des travailleurs, des hommes forts, drôles, séduisants. Des hommes puissants !! Être fort. Être Beau. Être populaires. Jamais tomber. Jamais pleurer. Jamais lâcher. Jamais dire, taire et tuer leur putain de vulnérabilité. Reléguant leur créativité, pour les plus chanceux d’entre eux, à leur métier.

Plus tard, on leur a demandé d’assurer. Assurer au lit. Assurer au taf. Assurer tous les jours. Jamais faillir. Jamais laisser tomber. Toujours gagner. Toujours faire bonne figure. Toujours être au taquet pour les enfants, la femme, la maison. Toujours être prêt. Toujours être là. J’aimais être las.

Alors, ils ont trouvé de la liberté dans celle qu’on leur a donnée : travailler, dur comme faire. Être performant au lit! Allez! Les conquêtes on multiplie !! Ramener des tunes et une belle caisse histoire de montrer qu’il en a, et tant qu’à faire une plus grosse ou plus grande que celle du mari des amis.

Alors dans tout ce théâtre et cette mascarade où tout le beau monde joue le jeu de la performance...

Ouvrir son coeur ?!? Really ?!? Des années de sape c’est Pas pour se désapper et montrer sa vulnérabilité ses peurs, ses failles, ses faiblesses, ses manquements ses maladresses ?!

Nan nan, on les a foutus dans des putains de rôles dont il n’ont même pas idée qu’ils pourraient en sortir. Un peu comme quand on subit de la sape quotidienne par l’homme (ou la femme) qui dit nous aimer... on mets du temps à réaliser… Et même parfois quand on est séparé, faire mourir nos illusions peut être parfois pire comme douleur que celle qu’on s’inflige pour « rester en relation », même si elle ne s’appelle plus couple.

Alors... une femme qui ne se servirait Pas de leur sensibilité pour les émasculer, les manipuler à ses bons vouloirs, une femme qui ne finirait Pas par les jeter une fois le bon jus pressé... une femme qui trouverait ça touchant, authentique, aimable, séduisant ça n’existe Pas !!

Et pourtant, vous êtes ô combien de femmes qui oui, reconnaissez avoir besoin, envie de la présence d’un homme à vos côtés, dans votre vie et dans votre lit et même si ce soir il n’a tout simplement, pas envie. Ou qu’il n’a pas la (bonne) forme.

Et pourtant vous êtes ô combien de femmes qui aimez vos hommes tels qu’il sont même et justement avec des corps d’hommes, juste Beaux comme ils sont.

Et pourtant vous êtes Ô combien de femmes à être dans la gratitude d’une attention, même quand votre homme ne fait pas comme Vous, l’avez décidé.

Et pourtant nous sommes Ô combien de femme qui fondons d’amour quand nous voyons nos hommes être vrais et même quand ils sont découragés fatigués tristes ou inquiets. Parce que dans ces instants c’est leur humanité qui touche la nôtre. Et que, nous nous retrouvons dans cette espace d’intimité là et ça, ça nous sécurise. Ça nous sécurise au plus haut point. Non pas celui habituel de « t’inquiète je gère » et qui est à d’autres moments bien agréable. Non, en ce point infime, de reconnaissance de notre humanité. Et oui... quel cadeau, au sein d’un couple de vivre et nous retrouver dans notre humanité, commune.

Alors oui, aujourd’hui j’avais envie de vous parler de cette violence invisible faite à nos hommes, petits et grands et que nous vivons, indirectement.

Et aujourd’hui encore, je continue à rêver et à croire à un nouveau monde où on arrêterait de porter des masques de fake et de faux semblants.

Et, même s’il m’arrive d’être découragée et de vouloir tout envoyer balader, j’y crois encore à ce monde, j’y crois encore à ces relations, où on reconnaît et assume nos émotions, nos besoins, nos envies, nos conditions d’humains, non Pas comme des maladies à guérir ou des tares à cacher mais, comme partie intégrante et intégrée de « Être en vie », « Être ensemble » et où on s’aime juste tels que l’on est. Sans devoir ni paraître. Mais juste Être. Être et de nos deux humanités, ensemble, vivre, jouir, jouer, pleurer, danser, chanter, crier et... créer.


Deborah Seban

www.Deborah-Seban.com

Retrouvez-moi aussi sur

  • Pinterest - Deborah Seban
  • LinkedIn - Deborah Seban
  • Facebook - TARA BY Deborah
  • Instagram Deborah Seban Business Aligné
  • YouTube Tara By Deborah

Pinterest + Linkendin +Facebook + Instagram + Youtube  : Deborah Seban

​© 2018-2020 - DEBORAH SEBAN

 

Plusieurs photos du site ont été réalisées par Gwladys Louiset que j'ai aussi accompagnée en 2017 sur mon Programme AME